Batterie piézoélectrique : Nokia veut recharger les smartphones en bougeant

Smartphone piezoelectrique à énergie cinétique

Les fabriquants de téléphones portables misent généralement sur l'énergie solaire pour recharger les téléphones mobiles de façon autonome. Ils utilisent alors soit un petit panneau solaire fixé sur le dos du téléphone, soit un film photovoltaïque transparent intégré dans l'écran du smartphone.

Nokia cherche une autre solution et a déposé un brevet sur une batterie piézoélectrique et utilisant l'énergie cinétique. Cette technique est nommée "Piezoelectric Kinetic Energy Harvester" qui peut se traduire par "récolteur d’énergie cinétique piézoélectrique".

Le système utilise les composants les plus lourds du téléphones comme le transmetteur radio ou la batterie en les plaçant sur des mini rails pour que ces éléments puissent bouger de gauche à droite ou de haut en bas selon les mouvements de l'utilisateur.

Des bandes de cristaux piézoélectriques positionnés sur les extrémités des rails permettent alors de transformer les mouvements de l'appareil téléphonique en électricité qui est alors stockée dans un condensateur qui recharge ensuite la batterie du téléphone portable.

Nokia prévoit d'utiliser cette énergie pour recharger au moins partiellement la batterie de ses téléphones portables qui pourront alors afficher une plus grande autonomie.

On peut déjà imaginer des jeux pour smartphone utilisant beaucoup le gyroscope de l'appareil pour se mouvoir dans le jeux et qui permettraient de recharger efficacement l'appareil grâce au système piézoélectrique et d'énergie cinétique de Nokia.

Pour les plus intéressés et les plus courageux, la demande de brevet de Nokia est ici : Piezoelectric Kinetic Energy Harvester

Mots clés : énergie cinétique, batterie piézoélectrique, téléphone portable piézoélectrique
Article publié le 03/07/2011
 
Partagez :  Twitter Facebook
Un peu plus...

Ecrire un commentaire



Quelle est la quatrième lettre du mot orjwpc ? :